Nouveau système Intel aide Stephen Hawking à mieux communiquer

← retourner à Développements technologique récents

08-01-2015

Nouveau système Intel aide le Professeur Stephen Hawking à mieux communiquer

Intel offre aux scientifiques un accès gratuit à son nouveau système aidant ainsi trois millions de personnes souffrant de maladies neuromotrices et de quadriplégie

 

RÉSUMÉ

- En remplaçant le système de communication datant de plus d’une décennie, le Professeur Hawking parvient à mieux communiquer, à exécuter des tâches journalières avec plus de facilité et il est moins dépendant d’une aide extérieure.

- Intel présentera en janvier 2015 aux chercheurs et technologues une solution qu’ils pourront moduler.

- Le système de communication créé par Intel peut être adapté pour les trois millions de personnes souffrant de maladies neuromotrices et de quadriplégie dans le monde.


 

Kontich, 2 décembre 2014 – Intel dévoile aujourd’hui avec le scientifique britannique, le Professeur Stephen Hawking, une nouvelle plate-forme de communication développée par Intel en remplacement de l’ancien système de communication du professeur mondialement célèbre. Ce successeur du système vieux depuis des années permet à Hawking de communiquer de manière nettement plus facile et efficace. La nouvelle plate-forme est modulable et sera disponible dès janvier 2015 pour tous les scientifiques à travers le monde.

 

Vidéo sur le professeur Stephen Hawking et son nouveau système de communication

Pour la nouvelle plate-forme de communication, Intel a étudié les besoins les plus importants de Hawking, examinant en détail la relation particulière entre cet homme et sa machine. Il en a résulté la solution sur mesure ACAT (Assistive Context Aware Toolkit) qui offre à Hawking, souffrant d’un handicap physique sévère, des possibilités de communication considérablement améliorées. ACAT peut servir de base à un système que les scientifiques et technologues peuvent adapter et utiliser pour aider d’autres personnes atteintes de maladies neuromotrices (MND) et de quadriplégie. Il s’agit d’affections physiques sévères empêchant l’utilisation (correcte) des membres. Le Professeur Hawking souffre d’une affection neuromotrice provoquée par la SLA (Sclérose latérale amyotrophique), un trouble nerveux assez rare. Son état s’est détérioré progressivement au fil des années. Hawking est presque entièrement paralysé et ne peut communiquer avec le monde que grâce à la technologie.

« La science médicale n’est pas capable de me guérir, je m’en remets donc à la technologie pour communiquer et vivre », déclare Hawking. « Depuis 20 ans, Intel me soutient dans mes activités pour que je puisse quotidiennement faire les choses que j’aime. Ce nouveau système peut aider à améliorer la vie des personnes handicapées dans le monde entier. Il est très avancé en termes d’interaction humaine et offre de nouvelles possibilités pour surmonter les barrières de communication jugées à ce jour insurmontables. »

Plus rapide, plus précis et plus facile à l’usage

Une équipe pluridisciplinaire de chercheurs Intel Labs a collaboré ces trois dernières années avec Hawking pour remplacer son système de communication actuel par une technologie moderne. Hawking lui-même a joué un rôle clé dans le processus de développement: son feedback continuel a permis à Intel d’améliorer le système à chaque révision.



« Le Professeur Hawking utilise la technologie depuis des dizaines d’années d’une façon unique, afin de pouvoir communiquer avec le monde. Mais son ancien système peut être comparé avec l’utilisation des applications et sites web actuels sur un ordinateur qui n’a ni clavier ni souris », déclare Wen-Hann Wang, vice-président d’Intel et directeur général d’Intel Labs. « Ensemble nous avons élaboré un système de communication holistique qui aide le professeur Hawking à vivre de façon indépendante. En outre, le système peut être utilisé pour aider les autres personnes à devenir plus autonomes. »

 

Dans l’interface utilisateur qu’Intel a créé pour le logiciel de communication, des technologies existantes et de nouvelles technologies sont combinées de façon efficace. Ceci permet par exemple à Hawking de « taper » sur le clavier deux fois plus rapide et d’exécuter des tâches journalières 10 fois plus vite, tels qu’une navigation sur le web plus aisée, plus précise et plus rapide ou la création, l’enregistrement et le remaniement de documents et e-mails. Il est également à même de passer plus facilement d’une tâche à l’autre.

Les signaux du capteur de joue de Hawking sont détectés par un commutateur infra-rouge monté sur ses lunettes l’aidant à sélecter une lettre ou un signe sur son ordinateur. Parallèlement, Intel a intégré un logiciel créé par l’entreprise britannique de technologie de reconnaissance vocale SwiftKey permettant au nouveau système de communication à apprendre les habitudes de Hawkings. Le système est à même de mieux prédire quels signes et mêmes quels mots il veut encoder, de sorte qu’il lui suffit d’encoder moins de 20 pour cent de tous les caractères. Ces informations sont transmises au synthétiseur vocal de Hawkings de sorte qu’il peut communiquer avec d’autres personnes via son portable. 

Logiciel ouvert et flexible
Trois millions de personnes souffrent de quadriplégie et de maladies neuromotrices (MND) dans le monde. Les MND influencent les mouvements musculaires volontaires tels que la parole, la marche, la déglutition et les autres mouvements du corps. Ces affections sont de nature ‘progressive’. En d’autres termes, la situation se dégrade progressivement entraînant de plus en plus d’handicaps et conduisant inévitablement à la mort.

Lama Nachman d’Intel Labs présente à Londres avec le professeur Hawking la façon dont leurs travaux communs peuvent inspirer les chercheurs. « La technologie destinée aux personnes handicapées est souvent un terrain d’essai pour la technologie de l’avenir », précise Nachman. « De la communication à la recherche génétique – la technologie ouvre des portes à des possibilités quasi inimaginables. »

La nouvelle solution conçue par Intel est adaptable à différents utilisateurs. Le système Intel est une interface logicielle moderne pour scientifiques et technologues visant à créer des solutions spécifiques réagissant au toucher, au clignement des yeux, aux mouvements des sourcils et autres formes de communication.

La plate-forme sous-jacente étant ouverte et accessible gratuitement, Intel et Hawking offrent une base que les scientifiques peuvent exploiter. Ceci ouvre la voie à de nouvelles solutions améliorées pour la perception, la prédiction textuelle, la détection contextuelle (‘contextual awareness’) et la conception d’interfaces utilisateurs.

 

Traduction : Brigitte Vanden Cruyce

Source : Persberichten.com

Share